Du 1er au 10 décembre, le Paris Hip Hop Winter Festival

Le festival Paris Hip-Hop Winter organisé par le collectif Hip Hop Citoyens revient du 1er au 10 décembre avec des concerts de rappeurs français et internationaux, une projection inédite du documentaire Whose Streets ? et trois conférences autour du hip-hop.

Whose Streets ?  : un documentaire engagé dénonçant les violences policières

Le festival s’ouvre sur la projection de Whose Streets ? dans le cadre de Capitale Risque, un projet initié par le Paris Hip-Hop et le groupe de rap La Rumeur pour mettre en avant le cinéma indépendant et engagé. Réalisé par Sabaah Folayan et Damon Davis, Whose Streets ?  revient sur un épisode marquant de l’histoire contemporaine des USA : le meurtre de Michael Brown, adolescent afro-américain, par la police, et le soulèvement de Ferguson qui a suivi, en 2014. Finalement, Whose Streets ? souligne la force de toute une génération, qui se bat au quotidien pour les droits les plus fondamentaux.

Le documentaire sera projeté les 1er et 3 décembre, en présence de Sabaah Folayan et d’Assa Traoré, la sœur d’Adama Traoré.

Statik Selektah et conférences autour du rap et du hip-hop

Dès le samedi 2 décembre, Statik Selektah, DJ et producteur américain, débarque à l’Aérosol, dans le 18ème, pour animer une rencontre et passer quelques morceaux. La rencontre/conférence portera sur les thèmes du sampling, du beatmaking et du business dans le hip-hop. Plus tard, Statik Selektah passera derrière les platines pour vous passer des titres hip-hop dont des extraits de son prochain album « Eight » qui sort le 8 décembre ! Le français Sims assurera sa première partie.

Le jeudi 7 décembre, la conférence « Le rap américain : In the Name of the Street » sera animée par David Diallo, aujourd’hui maître de conférences en études américaines à l’université de Bordeaux. En partant de la place matricielle que la rue occupe dans le rap US, David Diallo s’intéressera à l’influence de celle-ci sur les choix esthétiques des rappeurs, et à sa présence permanente dans les discours de ces derniers.

Le lendemain se tiendra la dernière conférence du Paris Hip-Hop Winter Festival à la Bellevilloise : « Photographie de la diffusion du rap et des musiques hip-hop en France en 2017».  Plusieurs professionnels reviendront sur la place de plus en plus importante qu’occupe le hip-hop dans les programmations des festivals, concerts. Quelles sont les conséquences de l’explosion de la diffusion du hip-hop, sur les artistes, sur le business ? Qui peut se distinguer, se rendre visible au milieu de tout ce flot?

Des concerts d’Isha, des Tontons Flingueurs et de Gracy Hopkins

La suite du festival c’est trois soirées concerts à la Bellevilloise, et des artistes qui débarquent des 4 coins du monde.

Le 5 décembre, la salle de la Bellevilloise promet d’être bouillonnante : Isha, Di-meh, L’Ordre du Périph et Les Tontons Flingueurs lancent les festivités. Le Londonien AJ Tracey et le Parisien Gracy Hopkins occuperont dès le lendemain la scène de la Bellevilloise. Enfin, le 10 décembre, le festival se clôt sur le tout premier concert officiel du phénomène trap 13 Block !


Programmation et billetterie du Paris Hip Hop Winter Festival, du 1er au 10 décembre

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *