L’interview « Paye ta Ville » avec TEEERS

TEEERS couv

Le jeune groupe francilien TEEERS vient de sortir EZ Time, un nouveau morceau qui annonce un EP qui sortira à la rentrée. L’occasion de leur faire passer le test du « Paye ta Ville ».  

Vous habitez où ?

Odilon : Dans le 13ème arrondissement, du côté d’Olympiades.

Victor : Dans le 13ème aussi.

Adrien : Dans le 5ème entre Panthéon et Port Royal.

Clément : À Montparnasse, le quartier des artistes.  

Vous y habitez depuis combien de temps ? Depuis notre naissance.

Votre premier souvenir marquant dans la ville où vous habitez ?

O. : Le chemin que je faisais à pied jusqu’à l’école

V. : un centre commercial dans le 13ème, y’avait un  grand magasin de jouets et c’était super marrant.

A. : J’allais au parc avec mes parents au Luxembourg.

C. : Aquaboulevard avec mes parents. Avant je me rappelle de rien.

Est-ce que vous trouvez que cette ville a changé ? 

Le groupe : Énormément. Notamment quand on changé de maire. C’est du positif. Par exemple, la ville est plus mise en valeurs, les transports sont mieux. J’adore ma ville, une bonne direction prise avec le Grand Paris.

Où est-ce que vous allez pour te poser, être seul tout ? On va souvent que le canal Saint-Martin et vers rue Mouffetard, dans un bowling où on adore aller pour passer du bon temps. Après on bouge beaucoup, on aime changer de quartier, on aime notre ville.

Une expression de votre ville que vous aimez bien ? Quand j’ai un pote qui me sert un verre et que je veux la même boisson que lui je lui dis : Tu me sers la petite soeur  ou sinon T’es garé où ? Y’en a une de Marseille qu’on aime bien : on bascule (quand t’es dans un bar et qu’on va dans un autre) Clin d’oeil à Charles de Marseille.

La ville où vous aimeriez habiter ? New York, la seule ville qui peut concurrencer Paris. Sur le peu de villes qu’on connaît. Pour l’énergie.

Les bruits de la ville qui vous ont influencés dans vos productions ? Y’a le bruit d’un démarrage de scooter qu’on entend moins dans des villes comme New York. Y’a un morceau qu’on a fait avec un bruit de voiture. Après le bruit de notre ville c’est plus un truc qu’on essaye de fuir pour composer sereinement.

Comment s’appellerait votre ville imaginaire et à quoi est.ce qu’elle ressemblerait ? Elle s’appellerait « MusicFootLand » : une ville avec plein d’instruments et de terrains de foot partout et trois Aquaboulevard. Et tout le monde ferait du foot avec des guitares dans les mains.

Votre ville cauchemar ? Une ville dissonante.

Ce qui vous apaise en ville ? Les grands espaces verts. Comme à Berlin avec plein de forêts. Mais on est gâté ici aussi. Mais il faut que la nature reprenne plus l’espace de la ville.

Ce qui vous énerve en ville ? La pollution et la police.  

Ville de jour ou ville de nuit ? Ville de jour.

Le lieu urbain où vous voudriez tourner un clip ? Au Parc des Princes ou sur la Statue de la Liberté en rappel.

La petite habitude que vous avez quand vous êtes dans votre ville ? On change souvent en vrai. On fait des foots tous les dimanches au Five à Porte de la Chapelle. Sinon on se retrouve tous les jours et la journée est pleine de surprises, on improvise.

Et dans une ville étrangère ? Se poser sur le Lac Léman.

Le type de personnes que vous aimez observer à une terrasse de café ? Les couples un peu gênés, les premiers rendez-vous. Ou les derniers.

La ville où prendre sa retraite ? On aimerait ne jamais avoir à prendre notre retraite.

La ville ou le quartier où marcher la nuit ?

C. : Rome la nuit c’est beau.

Une musique sur la ville ? « London Calling » des Clashs ou « New York City Cop » des Strokes.  

Un film sur la ville ? Taxi Driver.

Votre ville rêvée pour jouer un concert ? Tokyo !

Votre endroit rêvé pour assister à un concert ? Coachella.

La ville que vous préférez pour trouver de la musique ? Berlin.

Votre balade urbaine préférée ? Quand on se promène c’est pour aller chez des potes donc ça change souvent. On a pas de balade fixe, peut-être dans 40 ans.

Si vous deviez améliorer quelque chose dans la ville dans laquelle tu vis, ça serait quoi ? Plus de gentillesse.

Si vous deviez remplacer un monument de votre ville par quelque chose ce serait lequel ? Par quoi ? Le Sacré Coeur par une école de la République.

Une question que vous auriez aimé qu’on vous pose au sujet de la ville ? Quel est le meilleur kebab de votre ville ? On est toujours en recherche.


Propos recueillis par Fiona Forte

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *