Vendredi 6 avril | Noise Festival 2018 | Conférence et projection : Les violences policières

© Emilie-Laura Accipe

Rendez-vous le vendredi 6 avril à 18h à l’université Paris VIII à Saint-Denis pour une conférence sur les violences policières, dans le cadre de laquelle sera projeté le court-métrage Malgré eux, réalisé par Djigui Diarra. 

Les vidéos tournées sur des téléphones portables lors de récentes bavures policières – telles que le viol de Théo Luhaka à Aulnay-Sous-Bois en janvier 2017, ou les images du réalisateur Ladj Ly à Montfermeil en octobre 2008 – ont permis à ce que des avocat.e.s, des journalistes, des chercheur.e.s, des étudiant.e.s et des élu.e.s. se saisissent davantage du phénomène des violences policières dans nos quartiers populaires.
Ces dernières années, le pouvoir des images a ainsi permis à ce phénomène, présent depuis des décennies sur le territoire français d’être davantage audible, visible et crédible auprès de l’opinion publique, élargissant les rangs de la mobilisation au-delà des proches des victimes et des collectifs citoyen.ne.s.

Alors que ces derniers doivent aujourd’hui souvent redéfinir leurs stratégies dans leurs quêtes de justice et de sensibilisation de l’opinion publique, ce sujet des violences policières est de plus en plus traité et déconstruit dans les sphères académiques et artistiques pour dénoncer le racisme systémique dont fait l’objet les jeunes des quartiers populaires issus de l’immigration postcoloniale maghrébine et subsaharienne.

L’objectif de notre débat sur le traitement du thème des violences policières sera de tenter de faire émerger des pistes d’actions politiques et citoyennes pour faire face à une source de tension et de clivages au sein de la société française et du territoire francilien.

N.B. : notre débat sera introduit par la projection du court-métrage Malgré eux le film écrit et réalisé par Djigui Diarra, jeune réalisateur et comédien originaire de Grigny. Cette fiction, centrée sur un groupe de jeunes au lendemain d’une intervention policière fatale, est ancrée dans un territoire qui inspire le réalisateur depuis plusieurs années / projets, et dont il est lui-même originaire.

Intervenants
Amal Bentousi, du collectif « Urgence notre police assassine – page secours »
Omar Slaouti, du collectif Ali Zliri
Djigui Diarra, acteur-réalisateur

Infos pratiques
Vendredi 6 avril de 18h00 à 20h00
Lieu : Université Paris 8 – Amphi A2
Accès : entrée principale, prendre à gauche, longer la BU jusqu’au Bâtiment A puis suivre les indications
Entrée gratuite sur inscription : bit.ly/NF18violencespo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *