Agenda Urbain (8-11 mars) | Expos, concerts, projections et réflexion : les évènements à ne pas manquer

Photographie par Thibault Lévêque

Du 8 au 10 mars, un week-end chargé avec le vernissage de Thibault Lévêque (8 mars), le Salon Anticolonial de La Bellevilloise (10-11 mars), la soirée Lâche ta Galette au 6B (10 mars), la 75021 à la Station (10 mars) et le Club Dimanche qui présente Christine (1983) de John Carpenter (11 mars). 

Jeudi 8 mars : Vernissage | Thibault Lévêque – « Swim at Your Own Risk »

Du 9 mars au 21 avril 2018 la Fisheye Gallery accueille Swim at your own risk, la nouvelle exposition du photographe Thibault Lévêque, à  l’occasion de la sortie de son deuxième livre de photos intitulé Passion.

À 28 ans, Thibault Lévêque transmet à travers ses clichés l’essence même d’une jeunesse à la fois aventureuse et insouciante. Son travail est une ode au voyage et à l’errance poétique, empreint d’une esthétique très beat generation : la route, les grands espaces américains, la musique et les copains.

Photographie par T. Lévêque

Photographie par T. Lévêque

 

Infos pratiques

Swim at your own risk, Thibault Lévêque

Du 9 au 21 avril 2018

Vernissage ouvert à tous le jeudi 9 mars, 18h – 22h

Fisheye Gallery,

2 rue de l’hôpital Saint-Louis

75010, Paris

***

 

Samedi 10 et dimanche 11 mars : Salon Anticolonial à La Bellevilloise

Dans le cadre de la semaine Anticoloniale et Antiraciste organisée par l’association Sortir du colonialisme, la Bellevilloise reçoit le 10 et 11 mars le Salon anticolonial. Au programme, conférences et débats autour du colonialisme moderne et des enjeux sociaux et territoriaux qu’il recouvre.

À travers expositions, conférences et tables-rondes, l’événement donne notamment la parole aux peuples qui revendiquent leurs territoires historiques, au Pérou, en Guyane, au Canada, en Argentine, aux États-Unis… tout comme aux femmes racisées à travers la question de la dépossession de leurs corps dans la société occidentale.

De nombreux autres thèmes seront abordés, vous pouvez retrouvez le programme détaillé de l’évènement ici.

 

***

 

Samedi 10 mars : Lâche ta Galette au 6B

Les collectifs Soeurs Malsaines et La Jamerie s’associent pour vous proposer une soirée à Saint-Denis, au 6B ! Le principe est assez innovant, puisque chacun peut s’inscrire et être tiré au sort pour jouer d’un instrument, chanter, mixer ou rapper pour un set de 15 minutes au cours de la soirée !

Les organisateurs ont aussi prévu des fantaisies ludiques pour vous divertir.

L’entrée est à prix libre.

 

Infos pratiques

Samedi 10 mars – A partir de 20h

Entrée à prix libre // Inscription sur le mur de l’événement

LE 6B

6, 10 quai de Seine

93200 SAINT DENIS

RER D / Ligne H : station Saint-Denis

Métro ligne 13 : stations Porte de Paris ou Basilique St Denis, prendre le tram depuis l’arrêt Basilique jusqu’à la gare de Saint-Denis

Bus n°154 et 237

 

***

 

Samedi 10 mars : 75021 #24 présente Few Crackles Riddims

 

La Station – Gare des mines accueille samedi le collectif Few Crackles pour une soirée dédiée au Dancehall sous toutes ses formes et évolutions : dub, bass music, techno… Le line-up regroupe artistes français et internationaux.

 

Infos Pratiques

Samedi 10 mars, 20h-6h

La Station

29, avenue de la Porte d’Aubervilliers, 75018 Paris

Tarifs :

Préventes – 9€ (frais inclus) // Valable toute la nuit, garantit l’entrée

Sur place – 9€ (avant minuit) / 12€ (après minuit) // Dans la limite des places disponibles

Billetterie – fr.yesgolive.com/station/crackles-riddim-x-75021

 

***

 

Dimanche 11 mars : Club Dimanche présente Christine (1983) de John Carpenter

Tous les dimanches le Club Dimanche organise des projections de films gratuites à la Mécanique Ondulatoire, dans le onzième. Cette semaine, Christine de John Carpenter est à l’affiche. Pour en savoir plus sur le film, voici l’interprétation très personnelle du synopsis par les organisateurs:

« Ces 2 losers de Arnie et Dennis, qui par ailleurs portent des prénoms moches, tombent nez à nez avec une bagnole de taré, une 1958 Plymouth Fury rouge ! Juste deux petits trucs : elle est en sale état, et on l’appelle Christine, un autre prénom bien classe.

Arnie se lance dans la réparation de celle-ci. Et sans l’aide du MTV Pimp My Ride Crew, il se démerde pas mal du tout. Sauf que tout ça lui monte à la tête et Arnie change de plus en plus de personnalité (confiance en lui, sexapile, melon et compagnie).

En parallèle, Christine est jalouse de Leigh, la target d’Arnie au prénom imprononçable, et devient aussi de plus en plus possessive.

Ainsi, puisqu’elle prend véritablement vie, la voiture va faire sa loi au bahut et s’en prendre aux petits cons de lycéens, et surtout à Leigh. »

 

Infos pratiques

La mécanique ondulatoire

8 passage Thiéré

75011 Paris

Gratuit !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *