24-26 novembre | Le Relais Festival : la contribution citoyenne au cœur de la Seine-Saint-Denis

À Saint-Denis, du 24 au 26 novembre se tiendra la deuxième édition du Relais Festival,  porté par l’association Ambition, qui réunit autour d’un projet culturel prometteur des habitant·e·s,  des artistes et professionnel·le·s engagé·e·s de différentes communes en Seine-Saint-Denis.

La particularité du Relais Festival ? Une démarche culturelle nouvelle qui se veut inclusive : les habitant.e.s deviennent acteurs culturels de la ville, en participant à  tous les niveaux d’organisation de l’événement, en apportant leurs savoir-faire, leurs idées, leurs envies et leurs réseaux…

relaisfestival

L’an passé, le cortège de la troupe marocaine Darna a réuni plus d’un millier de personnes dans une ambiance festive, rue de la République (version dionysienne, et tellement plus swag, des Champs Elysées)

« Apprendre par la culture, ensemble, autrement et ici. »

L’association Ambition construit ses projets autour de deux notions fondamentales: la contribution citoyenne et l’autoformation en vu de créer un espace alternatif d’apprentissage, d’expression et de lutte contre l’exclusion.Le Relais festival offre à qui le souhaite, l’occasion de se lancer et de développer ses talents par plaisir de l’apprentissage mais aussi en vue de se former professionnellement que ce soit via la réalisation du site web du festival, l’animation de la page facebook, la médiation culturelle, les relations avec les institutions culturelles, les choix de la programmation, les relations avec les artistes ou encore l’animation d’ateliers, etc.

Le résultat de ce projet collectif ambitieux, le voici : un programme riche et engagé, entre . Et pour cette édition 2017 c’est le thème de « La Révolte » qui vient prendre le relais des « Frontières » de l’année dernière.

Entre ateliers, visites, rencontres, projections, débats… c’est tout un programme !

Une dramaturge autodidacte pour marraine

L’édition 2017 du Relais Festival est marrainée par l’autrice de théâtre Penda Diouf, également directrice de la médiathèque Ulysse à Saint-Denis. Son parcours particulièrement inspirant relève presque de la légende urbaine : à seulement 19 ans, alors qu’elle n’a jamais assisté à une pièce de sa vie, elle écrit sa première œuvre théâtrale, obtient deux bourses grâce à son travail (en 2007 et 2008) puis, en 2010, le bureau des lecteurs de la Comédie-Française sélectionne son texte. Depuis, elle ne ralentit pas et a contribué à d’autres pièces de théâtre… Qui mieux qu’elle pouvait représenter un festival culturel qui valorise l’auto-formation à Saint-Denis ?

Penda Diouf, la marraine du Relais Festival 2017 

Les pièces de Penda Diouf traitent des questions de l’identité, de l’oppression, du patriarcat mais aussi des méfaits de la colonisation… Autant de sujets qui nous interrogent et nous tiennent à cœur à Noise. Le Relais Festival sera l’occasion de la découvrir puisqu’elle y sera en représentation avec Anthony Thibault, avec qui elle a également co-fondé Jeunes textes en liberté, un label qui favorise l’émergence des autrices et auteurs dramatiques contemporain.e.s et prône une meilleure représentativité de la diversité sur la scène théâtrale française. C’est donc ensemble, ce dimanche (26/11) au Théâtre Gérard Philippe (aka le TGP) que Penda et Anthony présenteront deux textes de leur label : Tabaski, de Marine Bachelot Nguyen et Pistes de Penda Diouf, à 16h30.

En bref, si tu fais rien ce week-end, que tu es révolté, engagé, ou juste curieux, si tu aimes rencontrer des gens exceptionnels et si apprendre dans la bienveillance et la bonne humeur ne te fais pas peur… Saint Denis is the place to be !

Affiches, flyers… tous les visuels du festival, y compris le programme et le portrait de la marraine, ci-dessus, ont été réalisés par un graphiste autodidacte (qui préfère garder l’anonymat). Le site internet a également permis à la webmastrice, Louise Rocabert, de se former au code.

 

Le Relais Festival – La Révolte

du 24 au 26 novembre 2017 à Saint Denis (93)

en partenariat avec :

le cinéma l’Ecran,

la libraire Folies d’Encre,

le Théâtre Gérard Philippe,

la librairie des Colonnes,

la Ville de Saint-Denis et

la Fondation Majorelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *